David Geselson.

David Geselson

Acteur et metteur en scène

David Geselson a écrit, mis en scène et joué dans En Route-Kaddish, Doreen autour Lettre à D. d’André Gorz (prix de la Meilleure création en langue française 2017 du Syndicat de la Critique), Lettres non-écrites, et a écrit et mis en scène Le silence et la peur en 2020. De plus, il a mis en scène Eli Eli de Thibault Vinçon ainsi que Les Insomniaques de Juan Mayorga. Il a été formé à l’Ecole du Théâtre national de Chaillot, à l’École de théâtre « Les Enfants Terribles » et au Conservatoire National Superieur d’Art Dramatique.

Au théâtre, il a joué sous la direction de Tiago Rodrigues dans Bovary, créé en avril-mai 2016 au Théâtre de la Bastille, et jouera de nouveau sous sa direction dans Le Chœur des amants, créé en novembre 2020 ; Brigitte Jaques dans La Marmite de Plaute ; Cécile Garcia-Fogel dans Foi, Amour, Espérance de Odön Von Horvath ; Gilles Cohen dans Théâtre à la campagne de David Lescot ; David Girondin-Moab et Muriel Trembleau dans Le Golem d’après Gustav Meyrink ; Christophe Rauck dans Le Révizor de Gogol ; Gabriel Dufay dans La Ville de Evguéni Grichkovets ; Jean-Pierre Vincent dans Meeting Massera de Jean-Charles Massera ; Volodia Serre dans Les Trois Soeurs, d’Anton Tchekhov ; Juliette Navis et Raphaël Bouchard dans Mont-Royal ; création collective, et Jean-Paul Wenzel dans Tout un Homme.

Au cinéma et à la télévision, il a joué sous la direction de Elie Wajeman dans Alyah et dans Les Anarchistes (Quinzaine des Réalisateurs -Cannes 2012 et Semaine de la critique -Cannes 2015) ; François Ozon dans Grâce à Dieu ; Isabelle Czajka dans La Vie Domestique ; Olivier de Plas dans QI ; Rodolphe Tissot dans Ainsi-soit-il saison 2 et 3 ; Vincent Garanq dans l’Enquête ainsi que dans les courts-métrages de Muriel Cravatte, Antonin Peretjatko, Marie Donnio et Etienne Labroue.

Retrouvez David Geselson sur :