Revégétalisons la ville !

Le 09/12/2017

Agoramania

« Agoramania, la ville dans tous ses états !». Cette programmation visera à interroger la place de(s) individu(s) dans la ville et à transformer le concept de « ville intelligente » en une réalité avant tout humaine.

Une après-midi en 3 temps autour de la question du végétal en ville qui débutera par un débat pour conclure par des ateliers de "seed-bombings". L'expérience se prolongera autour d'un verre à partager.



Le dérèglement climatique affecte les villes de manière plus intense : la population y est plus nombreuse, la consommation de ressources plus concentrée, et la configuration y favorise l'apparition d'îlots de chaleur urbains. La végétalisation des villes est-elle une solution ?​ Venez en débattre avec Anne-Sophie Novel (journaliste), Gilles Clément (paysagiste et botaniste), Thierry Boutonnier (artiste) et Alexis Gouin (architecte) du collectif YA+K.
 
A l'échelle mondiale, plus de la moitié de la population réside en milieu urbain. Aussi l'agencement urbain a-t-il des conséquences sur la circulation et la pollution de l'air, l'humidité, etc. avec pour résultante des températures plus élevées dans la ville que dans les banlieues. Dans certaines agglomérations, cette différence peut atteindre 10 degrés. L’Institut de veille sanitaire (INVS) a observé que les villes denses étaient plus vulnérables aux fortes chaleurs que les villes vertes. Par villes vertes, on parle de cités qui préservent la biodiversité en sanctuarisant différents espaces urbains pour une re-végétalisation des villes. Comment s'y prendre, donc, pour re-vitaliser ainsi la ville ? Les jardins partagés et les toits végétaux ne sont-ils que la seule manière de faire ? Peut-on et doit-on laisser faire la nature dans ces paysages de béton ?

Après le débat, devenez acteur de la Guérilla verte en fabricant vos “seed-bombings”, ces boules d’argile remplies de graines, véritables armes de révegatilsation des espaces urbains inaccessibles.

Et toute l’après-midi, vous êtes invités à participer à une Gratiferia avec l'association Cap ou pas Cap ?. Ce néologisme espagnol signifie littéralement « foire gratuite ». Véritable alternative au mode de consommation dominant, il s’agit d’un marché où on peut donner des objets, ou proposer des services gratuits, mais aussi en prendre ou en recevoir d'autres librement sans contre partie.

Photographie : © Philippe Dobrowolska



Les intervenants



Infos pratiques

  • Le samedi 9 décembre de 16h à 18h30
  • Gratuit sur inscription
  • Veuillez présenter votre billet à l'entrée

 

Pour venir au MAIF SOCIAL CLUB et connaître nos horaires : toutes nos infos pratiques ici

Le MAIF Social Club accueille une Boîte à dons ! C'est l'occasion de faire le tris dans vos placards et de venir déposer (ou prendre) objets/vêtements/livres dont vous ne vous servez plus.

Vous avez des questions concernant cet événement ?

Contactez-nous