Julie Genelin & Françoise Riganti

Julie Genelin & Françoise Riganti

Artistes

Julie Genelin 

Franco-autrichienne, Julie Genelin questionne le rapport au temps de nos sociétés à travers ses installations, ses performances et ses éditions d’objets. Cette quête se reflète dans son travail depuis l’obtention de son diplôme des Beaux-Arts de Paris en 2006. Par-delà son parcours individuel, elle fédère autour d’elle une dynamique qui l’a amenée à créer, en partenariat avec d’autres artistes, deux associations : Celeste, fondée en 2005 à Pékin, qui organise des expositions et des résidences jusqu’en 2012 et le Cercle Chromatique, qui réunit des alumni des beaux-arts de Paris depuis 2017. Titulaire d’un DEA en études germaniques, Julie Genelin est aussi traversée par la question du langage. Cette réflexion prend chez elle une forme plastique. Sa pratique artistique et plus particulièrement les deux directions, le temps et le langage, qui la structurent, s’exprime également à travers sa volonté de transmettre qu’elle vit en enseignant à la Via Ferrata, Beaux Arts de Paris, depuis 2016. 

 

 

Françoise Riganti  

Les œuvres de Françoise Riganti témoignent d’autant de rencontres – colorées et singulières – que de divers voyages – réels ou pensés -. Ses projets artistiques s’apparentent à des dispositifs emprunt d’un certain « art de vivre ». L’énergie de cette artiste curieuse réside dans une approche sensible du monde et des individus qui l’habitent. Depuis 1998, elle produit des œuvres participatives : les Ateliers. Individuel et collectif, l’atelier est autant celui de l’artiste qui crée et conçoit que celui des individus qui y participent et qui travaillent en commun. A partir d’un ensemble de données puisées sur le territoire d’intervention et combiné à différentes techniques artistiques (dessin, gravure, aquarelle, sculpture, installation), F. Riganti développe un vocabulaire poétique aux formes simples et aux tonalités justes. Ces différents dispositifs fonctionnent comme des accélérateurs d’émotions. Le processus collectif mis en oeuvre dans ses installations, proche de la construction de situations, permet à l’artiste d’inventer de nouveaux « milieux de vie ». Elle est également coordinatrice et enseignante à l’esaaa-pa d’Annecy . 

À venir