Karine Giboulo

Karine Giboulo

Artiste

Karine Giboulo (née en 1980) est une artiste socialement engagée originaire de Sainte-Émélie-de-l’Énergie et établie à Montréal. Artiste autodidacte, elle a commencé sa carrière comme peintre avant de se consacrer à la sculpture. Depuis une vingtaine d’années, elle s’est fait connaître par la création de dioramas miniatures en argile polymère. Ludique et coloré, le langage visuel de l’artiste attire des spectateurs de tous âges. Pourtant, son esthétique de bande dessinée est une stratégie pour nous séduire et nous porter à réfléchir à des sujets difficiles. En effet, son œuvre fait face aux défis sociaux et humanitaires de notre époque, soulevant des questions éthiques relatives à nos modes de vie occidentaux.

Karine Giboulo a présenté plus d’une trentaine d’expositions individuelles, notamment à la galerie Art Mûr à Montréal et à Leipzig; au Centre CIRCA art actuel à Montréal; à Expression, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe; à la Collection McMichael d’art canadien à Kleinburg, en Ontario; au Buffalo Arts Studio dans l’État de New York; et au Musée de la civilisation de Québec. Ses œuvres ont fait partie d’expositions collectives importantes telles que Labor & Materials, au 21c Museum aux États-Unis (en circulation à Louisville, Bentonville et Oklahoma City de 2016 à 2018); Errance sans retour, au Musée national des beaux-arts du Québec (2021–2022); Brave New Worlds, au Museum London, Ontario (2012); Canada Now : The Tip of the Iceberg, au Bermondsey Project Space à Londres, Royaume-Uni (2017); Joueuses / Joueurs : Énigmes et jeux d’esprit en art contemporain au Musée des beaux-arts de Montréal (2019–2020); et Terra Nova : regard sur le présent et le futur, au Centre culturel international CREA à Venise, présenté dans le cadre de la Biennale de Venise (2022). Elle a été lauréate 2011 du prestigieux Prix de la céramique Winifred Shantz.

Ses œuvres se retrouvent dans de nombreuses collections publiques et privées, dont le Musée national des beaux-arts du Québec, le Musée des beaux-arts de Montréal, la Collection McMichael d’art canadien, le 21C Museum et la Banque Royale du Canada.

Karine Giboulo travaille actuellement sur son premier documentaire en collaboration avec Mohammed Shofi, Mélanie Carrier et Olivier Higgins (MÖ FILMS). Le film intitulé Shofi sortira en 2023.

Retrouvez Karine Giboulo sur :

À venir