Faisons corps

Du au Du au

« Faisons corps » est l’invitation faite à 14 artistes de nous raconter LES corps, depuis l’intimité jusqu’à la capacité à créer du commun. Mettez vos sens en éveil, ils seront très sollicités…

Dans sa première partie, Mesurer nos forces, l’exposition nous plonge dans le corps anatomique. On y explore notre intérieur en soulevant les enveloppes de l’écorchée tissée par la plasticienne Roxane Andrès. Place ensuite aux échauffements sur les sChaises de Stéphanie Marin. En nous invitant à reproduire une chorégraphie de bureau, l’artiste nous questionne sur les multiples injonctions à la bonne santé et au corps performant. Enfin, inspiré par le Modulor de l’architecte Le Corbusier, Nicolas Guiet nous propose d’interagir avec sa sculpture et rappelle ce faisant que notre corps est l’échelle de notre rapport au monde.

Confrontons-nous à présent à nos singularités et à nos identités multiples dans la deuxième partie de l’exposition, Identifier d’où nous parlons. Le trouble opère à la rencontre du Curieux, sculpture hyperréaliste d’Élisabeth Daynès. Avec lui, nous nous interrogeons sur l’origine de notre humanité. En continuant notre chemin, nous faisons face au dessin d’une contorsionniste et à un corps fragmenté. Par ses œuvres, Myriam Mechita évoque les femmes contraintes jusqu’à l’éclatement par les multiples attentes de la société. A côté, la sculpture monumentale d’Andrea Scholze nous permet de regarder avec tendresse notre monstre intérieur mais nous interpelle aussi sur notre peur de l’altérité.

C’est à travers la motricité et les perceptions que la troisième partie de l’exposition invite à Se mettre en mouvement. En pénétrant l’œuvre de Jacob Dahlgren, nous pouvons physiquement traverser la couleur et percevoir le mouvement. Dans une vitrine, exposée tel un bijou, la prothèse ouvragée de la designeure Sophie de Oliveira Barata, conçue pour sublimer celui qui la porte, nous rappelle la beauté de tous les corps et déplace notre regard sur le handicap. Enfin, à travers l’étreinte de Burt et Hillary, Daisy Collingridge nous murmure que le mouvement est le premier pas pour entrer en contact avec l’autre et ses sentiments.

Dans la quatrième partie, Agir de tous nos corps, nous sommes amenés à faire corps. En s’activant lorsque nous nous rapprochons les uns des autres, l’œuvre de Scenocosme met en lumières et en sons la force du collectif. Impossible toutefois de ne pas évoquer les corps exclus et/ou exploités. Sur un tableau qui renvoie à la peinture classique, Arnaud Adami célèbre les travailleurs et travailleuses précaires d’un système uberisé. Barthelémy Toguo, quant à lui, aborde les corps déconsidérés des personnes en situation d’exil par des tampons qui rappellent ceux que collectionnent les voyageurs occidentaux. Avec ses bannières tissées, Ed Hall illustre la force et la créativité de l’action collective et nous rappelle que l’on peut concrètement combattre l’exploitation rationalisée de l’environnement et des personnes.

Au sortir de l’exposition, Laurent Perbos nous invite à rejoindre la piste de danse. Son œuvre, inspirée du ballon de basket et de la boule à facettes, incite à engager nos corps dans un destin commun. Le sport est ici abordé non pas comme une performance, mais plutôt comme un élément fédérateur et populaire. Il conclut le parcours dans la liesse des regroupements, que celle-ci naisse de la fête, du sport… ou des luttes militantes.

Commissariat : Nawal Bakouri / Scénographie : Klapisch•scénographes / Marianne Klapisch / Laura Thavenot

Pour le public individuel, l’exposition se visite gratuitement et sans inscription du lundi au samedi.Tous les groupes sont invités à réserver un créneau de visite, amont par ici

Retrouvez toutes les visites guidées de l’expo : tout-petits, familles, adultes, gustatives, contées, musicales, créoles sur la page programmation

Pour l’exposition, des livrets de visite en braille sont mis à disposition et est aussi accessible en audiodescription.

Agenceur : SOLID / Graphisme : Bathilde Lebret

© Alun Callender, © Susann Jamtøy _ Trøndelag, ©smarins, ©N.Guiet, ©Roxanne Andrès, ©Élisabeth Daynès, ©Myriam Mechita, ©Sophie de Oliviera, ©Ed Hall, ©Scenocosme, ©Arnaud Adami, ©Anders Sune Berg

 

Nawal Bakouri

Nawal Bakouri est diplômée de l’Ecole du Louvre et titulaire d’un DEA d’esthétique et sciences de l’art (Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

klapisch•scénographes

Klapisch•scénographes est une agence de scénographie qui conçoit des projets porteurs de sens pour raconter des histoires qui s’adressent à…

Roxane Andrès

Designeure pluridisciplinaire, docteure en design, enseignante, Roxane Andrès allie théorie, pratique, transmission et recherche en design en explorant…

Stephanie Marin

Stéphanie Marin vit et travaille à Nice. En 1990, elle développe un projet de recyclage textile entre Amsterdam, Hambourg et…

Laurent Perbos

La pratique de Laurent Perbos s’inscrit dans un registre de références populaires qui tend à faire partager une certaine complicité…

Andrea Scholze

Andrea Scholze est diplômée de l’Académie nationale des arts d’Oslo. Les œuvres sculpturales et figuratives de Scholze tendent vers une…

Daisy Collingridge

La démarche de l’artiste britannique Daisy Collingridge se concentre sur l’exploration et la célébration de la forme humaine. Travaillant…

Barthélémy Toguo

Barthélémy Toguo, né en 1967 au Cameroun, vit et travaille aujourd’hui entre Paris et Bandjoun au Cameroun. Il commence ses…

Jacob Dahlgren

Jacob Dahlgren vit et travaille à Stockholm, en Suède. Il a étudié de 1994 à 1999 à l’Institut royal des…

Arnaud Adami

Diplômé de l’ENSA de Bourges et de l’ENSBA de Paris, Arnaud Adami est actuellement étudiant à l’Ecole Nationale Supérieure des…

Élisabeth Daynès

Élisabeth Daynès est une artiste paléo dont les sculptures sont exposées dans les musées les plus prestigieux du monde :…

Sophie De Oliveira Barata

Sophie est à l’origine du projet « The Alternative Limb Project » qu’elle a fondé en 2011. Dans le cadre de ce…

Scenocosme

Le couple d’artistes Scenocosme réunit Grégory Lasserre et Anaïs met den Ancxt. Il détourne diverses technologies pour créer…

Myriam Mechita

Née en 1974 à Strasbourg, Myriam Mechita obtient l’agrégation d’arts plastiques et le concours du CNFPT après un parcours à…

Nicolas Guiet

Nicolas Guiet, né en 1976 à Paris, vit et travaille à Montreuil. Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de…

Ed Hall

L’artiste engagé Ed Hall fabrique des bannières syndicales depuis 1984. Originaire de Norwich en Angleterre, il a travaillé comme architecte…

Chargement...

Ces évènements peuvent également vous intéresser

̶W̶E̶L̶COME

du  au 

Venir au MAIF Social Club

37 rue de Turenne - 75003 Paris
01 44 92 50 90
  • Ligne 1 / Saint-Paul
  • Ligne 8 / Chemin Vert
  • Ligne 5 / Bréguet-Sabin
  • Ligne 96 / Place des Vosges
  • Ligne 29 / Turenne - Saint-Gilles
  • Ligne 91 / Saint-Gilles - Chemin Vert

Lundi 10:00-19:00

Mardi 10:00-20:30

Mercredi 10:00-20:30

Jeudi 10:00-17:00

Vendredi 10:00-20:30

Samedi 10:00-19:00

Dimanche Fermé

Lundi 10:00-19:00

Mardi 10:00-20:30

Mercredi 10:00-20:30

Jeudi 10:00-17:00

Vendredi 10:00-20:30

Samedi 10:00-19:00

Dimanche Fermé