Champs Libres

Du 31/01/2020 au 31/07/2020

Transition

Janvier - juillet 2020 : Exposition, arts vivants, débats d'idées, ateliers...

« Penser, c’est chercher des clairières dans une forêt ». Jules Renard

Entrez dans la forêt
Promenez-vous
Sentez, écoutez, goûtez
Observez, arrêtez-vous sur la clairière

Discutez
Vous avez le champ libre.


Champs Libres est une invitation à un voyage sensoriel au sein d’une forêt ouvrant sur une clairière baignée de lumière, dans laquelle chacun est incité à prendre une pause, ressentir, échanger. Depuis des siècles, le paysage est dessiné par l’action de l'Homme. Champs Libres est un paysage du futur esquissé par 14 artistes contemporains. Différents milieux s’offrent ainsi à vous dans l’exposition : minéral, aquatique, végétal, urbain, aérien. Construisez votre parcours à travers ces milieux.

Pour ouvrir la réflexion, l’œuvre Ciclotrama 126 de Janaina Mello Landini comme témoignage des interconnexions du vivant et de son environnement. Découvrez ensuite le travail de Timo Aho et Pekka Niittyvirta qui mettent en lumière les variations du niveau des eaux dues aux activités humaines avec leur œuvre Lines. L’apprenti sorcier Barthélémy Antoine Loeff aborde la disparition de ressources naturelles à travers deux œuvres, Tipping point et Grain de sable primordial, qui évoquent pour l’une le sable, pour l’autre le glacier.

Avec Village Vert, Vaughn Bell nous met nez à nez avec des écosystèmes, rappelant que la nature est notre maison. Ha Cha Youn collecte des sacs plastiques et les donne à voir dans les séries Volants et DiamondsLaurent Tixador inscrit sa démarche dans la fabrication d’installations, comme le Bar de la plage réalisé à partir de déchets ramassés sur une plage bretonne. A l’échelle urbaine, Stefan Shankland creer le label HQAC (Haute Qualité Artistique et Culturelle) et le met en œuvre en recyclant des gravats qu’il réemploie pour la fabrication d’éléments urbains tels que Diamonds are forever.

Pour protéger nos ressources en eau, Lucy + Jorge Orta, proposent avec le projet Ortawater des dispositifs visant à produire de l’eau potable à partir d’eau non potable. Dans Lips of Tree, Olga Kisseleva connecte les plantes entre différents continents et milieux, travaillant ainsi sur leurs capacités d’apprentissage.

Ettore Favini avec Verdecuratoda…voi (Vert soigné grâce à vous), nous propose de revégétaliser nos territoires en dispersant des graines. Suzanne Husky nous montre dans Ariège against the machine, l'action de femmes qui travaillent la terre. Pour prolonger la réflexion, décryptez son tapis Regeneration, qui dessine les connexions entre humains, nature, éléments et Terre.

Matt_tieu est un street artiste qui arpente les rues de Paris pour dessiner à la craie des visages d’animaux. Son animal phare est l’autruche. Il réalisera dans différents endroits du Maif Social Club, au posca, des dessins d’animaux en lien avec la transition écologique. 

Une exposition conçue par Julie Sicault Maillé, commissaire, Isabelle Daëron, scénographe et le MAIF Social Club.

© Pekka Niittyvirta & Timo - Lines (57° 59′ N, 7° 16’W)


Infos pratiques :

  • Du 31 janvier au 31 juillet 2020
  • Gratuit et ouvert à tous
  • En libre accès aux horaires d'ouverture du lieu

 

Le livret jeux de l'exposition est téléchargeable juste ici

Pour venir au MAIF SOCIAL CLUB et connaître nos horaires : toutes nos infos pratiques ici

Vous avez des questions concernant cet événement ?

Contactez-nous